mecque mecque
MENU
  Les 5 Piliers
  La Foi
  Le Coran
  Ryad Salihin
  Les Hadiths

L'Au-delà

  La Mort
  La Tombe
  La Fin du monde
  Le Jugement
  Le Paradis
  L'Enfer

Personnalités

  Muhammed
  Les Compagnons
  Femmes Pieuses
  Les Califes
  Les Prophètes

A apprendre

  Versets méritoires
  Dou'a phonétique
  99 Noms d'Allah
  40 Rabanas
  La Langue Arabe

Questions sur l'islam ?

  Qestions ?
  Contradictions ?
  Citations Célèbres

Inter-religieux

  Les Gens du Livre
  Les Chiites

 

Question : Si l'homme a le droit d'avoir plus d'une épouse, pourquoi l'islam interdit-il à la femme d'avoir plus d'un mari?

Réponse:

Beaucoup de gens, dont certains musulmans, mettent en doute la logique permettant au musulman d'avoir plus d'une épouse tout en privant les femmes du même "droit".

Je tiens tout d'abord à affirmer de façon catégorique que le fondement de la société islamique est la justice et l'équité. Allah a créé l'homme et la femme égaux, mais chacun avec des capacités et des responsabilités différentes. L'homme et la femme sont différents, autant sur le plan physiologique que psychologique. Leurs rôles et leurs responsabilités sont différents. L'homme et la femme sont égaux en islam, ce qui ne signifie pas qu'ils soient identiques.

Dans les versets 22 à 24 de la sourah an-Nisa se trouve la liste des femmes que le musulman ne peut épouser. Le verset 24 mentionne, parmi les femmes qu'il lui est interdit d'épouser, "les femmes qui ont un mari".

Voici les raisons pour lesquelles la polyandrie est interdite en islam:

1. Dans le cas de la polygamie, les parents des enfants nés d'un tel mariage peuvent facilement être identifiés. Il est aussi facile d'identifier le père que la mère. Mais si une femme épouse plus d'un homme, seule la mère des enfants nés d'un tel mariage peut être identifiée. Quant au père, il est impossible de l'identifier. L'islam accorde une très grande importance à l'identification des deux parents. Plusieurs psychologues affirment que les enfants qui ne connaissent pas leurs parents, et plus particulièrement leur père, peuvent souffrir de divers désordres mentaux. Souvent, ils vivront une enfance malheureuse. C'est une des raisons pour lesquelles les enfants des prostituées connaissent pour la plupart une enfance malsaine. Si un enfant issu d'une union polyandre était admis à l'école et qu'on demandait à la mère le nom du père de l'enfant, elle devrait forcément donner deux ou plusieurs noms! Je n'ignore pas que les récents progrès en science permettent maintenant d'identifier la mère et le père à l'aide de tests génétiques. Par conséquent, cet argument, qui était valide dans le passé, pourrait l'être moins de nos jours.

2. L'homme est plus polygame de nature que ne l'est la femme.

3. Biologiquement, il est plus facile pour un homme de remplir ses devoirs en tant que mari, même s'il a plusieurs femmes. Une femme qui se retrouverait dans une situation similaire, i.e. ayant plusieurs maris, serait incapable de remplir ses devoirs d'épouse. La femme subit plusieurs dérangements psychologiques et comportementaux au cours des différentes phases de son cycle menstruel.

4. Une femme ayant plus d'un mari et donc plusieurs partenaires sexuels court plus de risques de contracter une maladie vénérienne, ou MTS, et de la transmettre à chacun de ses partenaires, de sorte qu'ils se retrouvent tous avec la maladie même si aucun d'eux n'a eu de relation extra-conjugale. Ce qui ne pourrait pas être le cas d'un homme qui a plus d'une épouse et qu'aucun d'eux n'a de relation extra-conjugale.

Ces raisons dont nous venons de discuter sont celles qui viennent logiquement à l'esprit. Il y a probablement plusieurs autres raisons pour lesquelles Allah, dans Sa sagesse infinie, a interdit la polyandrie.


Images

  Masjed du monde
  Fonds d'ecran
  Images Gifs
  Mecque - Médine
  Miracles

Audios

  Récitateurs coran
  Invocations - Adhan
  Annashid

Vidéos
  Films & Doc.
  Série Omar
  Dessin Animé

Shopping

Bibliothèque

Applications

  Votre Qibla
  Panorama 360°
  Logiciels
  Quizz Islam

Contact

EditRegion7
Islammedia 2011